Vient de paraître: Histoire de la Moselle – Le point de vue mosellan

Yoran Embanner, éditeur breton engagé, qui propose de nombreux ouvrages sur les régions de France vient d’éditer une histoire de la Moselle vu par l’un des nôtres.

Dans cet opuscule, François WAAG, professeur d’histoire natif de Thionville, présente l’histoire du département de la Moselle de la préhistoire à nos jours.

Il s’agit là d’une histoire atypique. La Moselle est l’un des rares exemples d’un département français qui s’est identifié à une région au cours des 150 dernières années.

Raconter l’histoire de la Moselle, c’est se plonger dans l’histoire du Saint Empire romain germanique, des duchés de Lorraine et d’Alsace, du Luxembourg et de la Sarre. C’est aussi l’histoire d’une communauté de destin qui fut scellée en 1871. Cette période nous a légué des spécificités  juridiques et religieuses que la Moselle partage avec l’Alsace.

En 1871, quand l’Alsace et la Moselle sont cédées par la France à l’Empire allemand, l’allemand était la langue de la majorité des habitants . Aujourd’hui, suite à une politique d’éradication menée par l’état français, elle est en perte de vitesse. Depuis 2014, noyée dans la méga-région Grand-Est qui comporte 10 départements, la Moselle comme les 2 départements alsaciens, sont les seuls à être bilingues (et donc minoritaires). Quand on connaît la politique du conseil régional de Lorraine , qui n’a jamais rien fait pour promouvoir le bilinguisme, on peut craindre le pire pour l’avenir de la langue et de l’identité mosellane.

Aujourd’hui, la Moselle est de nouveau à la croisée des chemins.

L’auteur: né en 1967 à Thionville (Moselle), François WAAG, enseignant, est passionné par l’histoire de l’Alsace et de la Moselle. Il collabore à plusieurs publications périodiques et a déjà publié deux autres ouvrages, l’un consacré à la Grande Guerre et une « Histoire d’Alsace – Le point de vue alsacien. Il est membre de 57-Le Parti des Mosellans

Prix: 12

Commander le livre en ligne ici