Présentation

57 – LE PARTI DES MOSELLANS

Qui sommes-nous?

Créé en 2015, 57 – Le Parti des Mosellans est le seul parti régionaliste qui défende les intérêts spécifiques des habitants de la Moselle.

57 – Le Parti des Mosellans s’engage en faveur d’une politique décentralisée: les décisions politiques doivent être prises au plus près des citoyens et ces derniers doivent avoir la possibilité de les influencer. C’est la raison pour laquelle nous demandons l’instauration en France d’un État fédéral.

57 – Le Parti des Mosellans œuvre pour que les habitants de notre région aient la possibilité d’y travailler et de bien y vivre.  Nous accordons donc une importance particulière à la mise en œuvre d’une politique régionale en matière d’environnement et de développement durable.

En tant que parti centriste indépendant et pragmatique, notre parti s’engage – indépendamment de tout lien de subordination et de toute idéologie – en faveur du développement de la Moselle et du bien-être de ses habitants.

La diversité culturelle doit être garantie. Nous accordons un intérêt particulier aux intérêts de la population germanophone du département, mais nous agissons pour l’ensemble des habitants de la Moselle, qu’ils soient francophones ou germanophones et quelle que soit leur origine. La diversité culturelle constitue une plus-value qu’il convient de valoriser et le bilinguisme doit absolument être promu.

La droit local alsacien-mosellan est à la fois un élément de notre identité et un outil efficace dans la vie des affaires ainsi que dans plusieurs domaines du droit du travail et du droit social. Afin de garantir la pérennité de ce droit dont l’existence est menacée à moyen terme, nous préconisons sa transformation en droit territorial.

Pour 57 – Le Parti des Mosellans, c’est précisément dans les régions frontalières que l’intégration européenne doit faire ses preuves. La politique prônée par notre mouvement est en adéquation avec les évolutions économiques, sociétales et politiques de notre région frontalière de l’Allemagne et du Luxembourg et nous encourageons la coopération transfrontalière. Nous pouvons ainsi apporter de nouvelles impulsions à la politique en Lorraine, par exemple dans le domaine du marché de l’emploi et en matière de politique sociale et de la formation.

Notre région présente un fort potentiel ! Ensemble, nous pouvons la valoriser et en faire bénéficier le plus grand nombre.