Une nouvelle taxe pour une réforme ratée

400_Logo2_taxe_richertPhilippe Richert, président (Les Républicains) du « Grand-Est » et de l’ARF (Assemblée des régions de France) a obtenu du pouvoir central l’instauration d’une taxe de 600 millions € au profit des régions qui héritent de nouvelles compétences. Une taxe qui touchera les ménages et les entreprises et constitue un flagrant démenti des économies promises lors de la réforme territoriale. Une pétition contre cette taxe a déjà recueilli 26 000 signatures

906385_382209011970437_6447294397280659091_o